Voiture écologique : Ce qu’il faut tout savoir

0
automobile hybride

Tout récemment, le constructeur automobile Toyota vient d’annoncer qu’il avait l’intention de révolutionner le monde de l’automobile en ne vendant que des véhicules écologiques d’ici 2050. Cette opération nommée Défi environnemental 2050 vise à contribuer à limiter le réchauffement climatique en réduisant les rejets de CO2. Alors que le constructeur s’est déjà fait une belle réputation en mettant sur le marché plusieurs modèles hybrides, il va plus loin en proposant aussi des modèles de voiture à pile à combustible et cherche aussi d’autres technologies écologiques pour ses véhicules.

Tout d’abord après des recherches, les voitures hybrides de la marque Toyota ont commencé à faire leur apparition dans les années 90. Aussi connu pour être des outils de transition vers les voitures 100 % électriques, elles ont un moteur thermique et un moteur électrique. Bien que la voiture hybride soit économe et qu’elle soit écologique, il y a aussi des inconvénients comme les risques d’avoir plus de problèmes avec le véhicule à cause de ses deux systèmes de propulsion.

Mais les voitures hybrides ne sont pas les seuls véhicules écologiques connus : La voiture hydrogène a été mise sur le marché il y a quelque temps de cela et encore une fois Toyota a fait parler d’elle en mettant sur le marché la Toyota Mirai. Le pot d’échappement de cette berline ne rejette que de la vapeur d’eau. Plus besoin de faire le plein de carburant avec la Mirai, car il suffit de la brancher à une citerne d’hydrogène et en quelques minutes, elle est prête. Avant de se lancer dans l’achat de cette voiture, il vaudrait mieux attendre que les aménagements nécessaires soient faits parce que pour le moment le réseau de citerne hydrogène est presque inexistant.

En gardant pour objectif de fournir des véhicules propres et la préservation de l’environnement, les chercheurs ont aussi fait des recherches sur les voitures à air comprimé et avaient présenté un prototype nommé Ku:rin. Testé par Toyota, ce véhicule a été fabriqué uniquement dans le but d’améliorer les recherches des chercheurs.

Avec toutes les recherches faites pour éviter que les véhicules continuent à polluer l’environnement avec l’émission de CO2, il ne reste qu’à espérer que d’autres constructeurs automobiles suivent l’exemple de Toyota comme lors du lancement de la voiture hybride et se lance aussi dans les programmes écologiques du type défi environnemental en essayant de limiter le réchauffement climatique avec des techniques écologiques.

 

About author

No comments