Se former à devenir chauffeur poids lourd

Le métier de chauffeur routier est passionnant. C’est notamment une alternative intéressante pour ceux qui apprécient les grands espaces, les aventures, et la route. Mais attention, n’importe qui ne peut pas targuer pouvoir occuper ce genre de poste.  En effet, il vous faut apprendre toute la subtilité de la chose pour vous faire un bon chauffeur sur le marché.

Les bases pour devenir un chauffeur poids lourd

La conduite de poids lourd n’est pas ouverte à tout le monde. En effet, vu la taille des bolides que vous allez devoir prendre en main, un permis de conduire spécifique est de mise. On parle notamment du C1 qui vous ouvre la porte à la conduite des voitures de 9 places et plus et d’un poids de 3,5 à à7,5 tonnes.

En outre, vous devez suivre une formation de base en CAP conducteur routier marchandises. Les formateurs peuvent notamment prendre en charge votre inscription pour passer le permis C1. En fonction des exigences de votre métier, et du type de marchandise que vous allez transporter, il vous faudra quelques formations en sus comme la spécialisation en produits pétroliers en citerne, le GPL, les matières explosives, les denrées périssables, les animaux ou encore le transport sous températures contrôlé. Et c’est loin d’être suffisant pour booster votre capacité de transport.

Une formation spécifique pour devenir le meilleur dans votre domaine

Pour 2 600 euros, et en 6 semaines de cours, vous pouvez optimiser votre capacité de transport de chauffeur routier en suivant une formation spécialisée ACP Lourd Marchandises. Il s’agit à la fois de cours pratiques et techniques qui vous ouvrent la porte à une attestation de capacité professionnelle. Ce peut être un atout dans votre CV que vous comptiez agir comme un transporteur indépendant ou intégrer une entreprise pour espérer une meilleure évolution de votre carrière.

Il suffit d’une inscription en ligne pour profiter de ce genre de prestation. Et les experts peuvent même vous proposer des facilités de payement afin de vous permettre d’en profiter simplement. C’est après tout une condition sine qua non de la réussite de votre nouvelle activité et de votre bonne visibilité sur le marché.

Les différentes contraintes auxquelles vous devez vous habituer

Mais attention, suivre une formation capacité de transport ne suffit pas. Il vous faudra aussi vous adapter aux quelques contraintes qu’implique ce genre de métier. Contrairement aux idées reçues, sillonner les routes quotidiennes, sans jamais prendre le temps de se poser pendant plus de quelques jours, est loin d’être glamour. En outre, c’est un métier fatiguant autant physiquement que moralement. La vie de famille s’en retrouvera plus compliquée.

Les horaires sont cruciaux dans ce genre de métier. Un minimum de retard peut impacter sur la bonne continuation de la route et la livraison en temps et en heure de vos marchandises. Sans compter que cela peut affecter la qualité des produits livrés. Quand bien même ce serait difficile, vous réveiller à l’aube sera obligatoire, et ce, même si vous avez conduit jusqu’à tard dans la nuit.

Il vous faudra également travailler votre pouvoir de concentration. Ceci vous évitera les accidents sur la route.

About author