Le gouvernement veut interdire les vitres teintées

0
vitres teintées

En janvier 2016, le gouvernement prévoit de promulguer un décret visant à limiter la teinte des vitres. Il sera appliqué en juin 2016, ce qui ne fait pas l’unanimité chez les professionnels du secteur.

En interdisant les vitres teintées à l’avant des voitures, le Ministère de l’Intérieur a pour objectif d’optimiser la visualisation des conducteurs lors des contrôles routiers (port de la ceinture de sécurité, téléphone au volant…).

Actuellement, la législation autorise les vitres teintées, à condition que les films pour vitrage ne soient pas réfléchissants et que le champ de vision n’est pas altéré ni déformé.

Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la Sécurité Routière, a annoncé un décret incluant une transmission de lumière visible (TLV) limitée à 70%, ce qui correspond à la teinte d’origine de la voiture.

Cette limite est jugée trop basse par l’Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage (ASFFV). Elle propose un taux situé entre 35 et 50%. Toutefois, elle affirme que le niveau ne devrait pas être inférieur à 25%.

La dépose des films à effectuer dans un délai de 6 mois

Les études menées par l’ASFFV ont révélé que plus de la moitié du chiffre d’affaires d’une entreprise spécialisée, 53% pour être plus précis,repose sur la pose de films pour vitrage à l’avant. Ce décret représente une réelle menace pour plus de 800 compagnies, soit un peu moins de 2 000 emplois.

Dans l’Hexagone, environ une voiture sur dix dispose de vitres avant teintées. Les propriétaires de ces véhicules auront donc jusqu’en juin 2016 pour effectuer la dépose des films, soit six mois après ladate de promulgation de la réglementation, prévue pour janvier 2016.

Un retrait de trois points du permis et une amende d’un montant de 135 euros attendent les conducteurs qui ne se plieront pas à cette règle, selon Le Parisien.

About author

No comments