Acquisition de voiture : « le scandale sur la consommation »

0

Suite aux fouilles chez Renault et le scandale Volkswagen, le journaliste spécialisé en automobile Nicolas Le François s’est exprimé sur le sujet.  Selon lui, il est impossible de déterminer avec exactitude la valeur des taux d’émissions de gaz polluants et de consommation de carburant d’un véhicule sur 100 kilomètres.

Interview

Aucune fraude n’est apparue  lors des contrôles antipollution effectués sur les moteurs diesel des modèles Renault. C’est probablement la raison pour laquelle les perquisitions ont été effectuées. Ce spécialiste est revenu sur l’épisode des fouilles réalisées chez le constructeur automobile Renault lors de la matinale d’Europe 1.

Toujours selon le journaliste, l’annonce des sanctions encourues par Renault à cause des fraudes commises a fait retomber son titre. Les répercussions se sont vite font sentir. Une retombée du taux de 10,3{619244e48c259ee9a74a8fe216f4729a93f6c671bf27611604aa8d7027acd845} à la bourse de Paris a été notamment observée.

Nicolas a avancé que les 22 véhicules sur les 100 voitures diesel préparés ont été déjà testés par la commission Royal, spécialement mise en place à cet effet après le scandale chez Volkswagen. Ces tests ont donc été effectués pour identifier certaines fraudes à la pollution sur les voitures fabriqués dans les usines Françaises. Parmi les voitures étudiées,  on compte 4 voitures Renault été examinées minutieusement et en détail.

Les conditions réelles de circulation ne peuvent être reproduites. Le journaliste approuve les déclarations de Ségolène Royal, comme quoi « c’est l’Etat qui est le premier actionnaire de Renault ». Et l’Etat ne peut pas détruire son propre pays. Elle a néanmoins annoncé que si aucune fraude n’a été percée à jour, les examens réalisés sur les voitures ont démontré plusieurs ‘dépassement de normes’, notamment sur les gaz polluants tel que gaz carbonique et oxyde d’azote chez Renault et chez d’autres constructeurs.

Ces faits soulèvent beaucoup de questions du côté des clients. Les émissions de gaz polluants et la consommation annoncées par les constructeurs sont-elles fiables ?

Pour notre journaliste, les taux de pollution causés par la voiture ne peuvent être précis, la consommation est faussée lors de l’achat des voitures. Il ajoute que d’autres facteurs tels que les météo, trafics, les nombres de passagers, les types de routes… sont à considérer lors des tests d’automobiles. Reproduire les conditions de circulation réelles rendra les résultats plus fiables.

Si 100 voitures parcourent un même trajet et dans des conditions semblables et que la comparaison est effectuée juste après, les essais ne présenteront aucune erreur. La consommation prononcée par le vendeur pourra être vérifiée. Malheureusement, la réalisation  de ce test avec 100 voitures dans des conditions équivalentes coûtera très chère. De plus, cela demandera beaucoup de temps.

About author

No comments